La douche fraîche : un petit stress, de grandes vertus !

Avec le printemps, c’est peut-être l’opportunité de découvrir ou redécouvrir les bienfaits de la douche fraîche !

Pour quoi ?

Au-delà de l’effet stimulant, qui vous fait bondir tel un cabri hors de l’eau froide… la douche fraîche a de multiples vertus. Elle active le métabolisme, car le corps soumis à ce stress thermique va tenter de maintenir sa température interne. La circulation sanguine s’en trouve accélérée, toute la machinerie s’accélère face à ce léger inconfort.
Le froid provoque une vasoconstriction et par là même une vidange des vaisseaux sanguins superficiels. Cela peut aider à soulager les jambes lourdes, notamment l’été, ou après une longue période debout en stimulant le retour veineux.
De plus, le froid stimule les reins, et va ainsi renforcer l’immunité.
Par ailleurs, le froid capte notre attention (difficile de rêvasser ou de ressasser sous une douche froide), de ce fait, l’esprit s’en trouve libéré. C’est un bref moment où on est totalement à ce que l’on fait, le brouillard du matin fait place aux idées claires, c’est la levée de la brume matinale !

L'Arbre d'Alice - la douche fraîche éclaircit les idées...

A quel moment ?

Pour ma part, je privilégie la douche froide le matin, comme une mise en route pour la journée.
Pour autant, la douche fraîche peut être utile le soir, surtout en cas d’agitation mentale, car elle favorise la baisse de température corporelle, qui est naturelle lors de l’endormissement.
Dans tous les cas, la douche froide se prend à jeun, ou loin de la digestion, jamais tout de suite après un repas.

Comment ?

Je vous propose, au moins dans un premier temps, la manière douce, avec une approche progressive ! A la fin de votre douche (chaude à votre température « habituelle »), commencez par rafraîchir doucement l’eau. Vous passerez par la délicieuse étape de l’eau à 37°C où l’on pourrait rester très longtemps… Continuez la baisse du thermostat tranquillement, la température de la douche froide variant entre 15°C et 22°C selon votre «résistance ». Lorsque le froid devient piquant, je vous suggère de vous limiter aux bras, jambes et périnée – ce sera déjà un très bon début !
Lentement déplacer le jet froid le long de vos bras, en partant des mains et en remontant vers les épaules (3 fois de chaque côté). Puis, passer aux jambes, de la même manière, le jet remonte du pied vers la hanche (3 fois de chaque côté). Vous pouvez insister sous la plante des pieds, ce qui stimulera les points d’acupuncture situés sous le pied (notamment le premier point du méridien du rein). Terminez par le périnée en y maintenant le jet froid 1 à 2 minutes. Le périnée est situé entre les racines des membres inférieurs, c’est le point le plus chaud du corps, et donc le plus efficace pour abaisser la température corporelle. De nombreuses études, montrent les bienfaits des jets d’eau froide (voir par exemple les travaux précurseurs de l’abbé KNEIPP).
Puis sortez avec bonheur et bonne humeur de la douche, tout revigoré et guilleret, séchez-vous vigoureusement !

L'Arbre d'Alice - Pensez au brossage à sec après la douche !

Précautions

Vous devez avoir une réaction « chaude » à la sortie de la douche avec les membres rosés. Si vos membres sont blancs ou si vous grelottez, c’est que vous êtes restés trop longtemps.
Dans tous les cas, quelques minutes suffisent, ne restez pas trop longtemps, vous devez être «saisis » mais ne pas avoir « froid ».
Si vous optez pour une douche intégrale (ce que je vous déconseille pour commencer), ne mettez pas d’eau froide sur votre tête (seulement de l’eau fraîche et avec précaution).
Enfin, vous tirerez tous les bénéfices de cette pratique en y associant un brossage à sec ! véritable réveil énergétique du matin!

Bien-sûr, le meilleur de l’eau fraîche reste le bain de rivière, ou la cascade ! Cette expérience est un pur délice si l’on arrive à franchir le premier pas. On ressort vivifié et serein, comme nettoyé de toute charge mentale. Pas facile à pratiquer dans nos vies urbaines, mais à tenter en vacances si votre lieu de villégiature s’y prête.
Alors, prêt pour le frisson du matin ?
L’hydrologie (bains, douches, applications chaudes ou froides) regroupe des techniques couramment utilisées en naturopathie pour traiter les déséquilibres détectés lors du bilan naturopathique.
N’hésitez pas à me contacter sur la page de l’Arbre d’Alice pour en savoir plus !

« Le véritable remède doit être simple »