IMG_4246

Respirez sans contrainte !

La respiration : un double mécanisme automatique et contrôlable

La respiration est essentielle à notre santé. Un apport optimum d’oxygène favorise le bon fonctionnement de nos cellules ainsi que leur renouvellement, et par là même, est essentiel à notre vitalité. L’oxygène est le premier élément indispensable à la vie humaine, avant l’eau et la nourriture ! Et pourtant, nous négligeons souvent la façon dont nous respirons, considérant que ce mécanisme automatique ne relève pas de note volonté !

C’est en partie vrai car la respiration est avant tout gérée par le système nerveux autonome, assurant les mécanismes automatiques de notre corps,  cependant la respiration peut également être régulée volontairement,  on parle alors de respiration « contrôlée ». C’est le seul mécanisme corporel à être ainsi doublement piloté par les systèmes nerveux autonome et volontaire !

Ne nous en privons pas et profitons de cette capacité essentielle à réguler notre respiration en fonction de nos besoins. C’est d’autant plus nécessaire, en cette période particulière, où nous passons beaucoup de temps avec un masque sur le nez !

Prendre conscience des niveaux de respiration

Les trois niveaux de respiration

Dans les médecines traditionnelles, on considère trois niveaux de respiration :

La respiration haute : sollicite uniquement le haut des poumons. C’est la respiration qui se met en place en cas de stress, sur un rythme souvent assez rapide. C’est la respiration réflexe du « fuir ou combattre ».

La respiration thoracique sollicite la partie médiane des poumons, c’est la plus visible car elle occasionne des mouvements marqués de la cage thoracique. A l’inspiration, les côtes s’écartent, à l’expiration, elles se rapprochent. C’est notre respiration « habituelle », lorsque nous sommes en état de veille, actif mais sans stress.

Enfin, la respiration abdominale sollicite la partie basse des poumons, c’est la respiration de la détente, celle qui se met en place lors du sommeil. A l’inspiration l’abdomen avance, et à l’expiration, il se retire. C’est sur cette respiration abdominale, que les techniques de relaxation s’appuient pour diffuser calme et bien-être !

En yoga, on travaillera souvent une respiration complète, en prenant soin de prendre conscience de ces trois niveaux de respiration.

Il existe de nombreux exercices de relaxation permettant de travailler sur ces trois niveaux – dont les exercices de relaxation dynamique pratiqués en sophrologie.

Des vêtements pour bien respirer

Il est un élément essentiel, à une bonne qualité respiratoire : notre tenue vestimentaire.

En effet, nous sommes, la plupart du temps, serrés à la taille par des ceintures, qui peuvent être fort esthétiques mais qui interdisent toute respiration abdominale !

La respiration se trouve alors cantonnée aux parties hautes et médianes des poumons, empêchant ainsi toute détente profonde.

Si, en plus de cela, notre poitrine est comprimée dans des sous-vêtements trop serrés,  notre respiration se retrouve fortement limitée dans la partie haute des poumons, créant ainsi un sentiment de stress permanent, accompagné d’un rythme cardiaque rapide, comme si nous étions en situation de sur-vigilance, prêt à bondir au moindre signe de danger.

Les seuls codes de l’esthétique ne doivent pas nous imposer une vie comprimée ! Le manque d’apport d’oxygène accélère l’acidification de nos tissus, et l’inflammation qui s’en suit.

C’est le moment de revoir votre garde robe, afin d’y glisser quelques tenues confortables, sans entrave, qui vous donneront des instants de répits et de mieux être. Fuyez les élastiques trop musclés à la taille qui compriment l’abdomen et font monter la pression dans le haut du corps, occasionnant même parfois des maux de tête. Les collants ne sont pas en reste avec des élastiques sur-puissants qui entaillent la chair !

pensez aux vêtements à large taille (avec, par exemple, une série d’élastiques doux, répartis sur une large bande en accordéon). Bien-sûr, pensez aux robes et combinaisons fluides.

Dégagez vous au maximum et le plus souvent possible de toute entrave vestimentaire, en particulier, bien-sûr, lors d’activités physiques. Une marche en forêt sera beaucoup moins bénéfique si vous ne pouvez respirer librement 

Adopter des vêtements sans contrainte

A l’Arbre d’Alice, je vous propose une séance dédiée “Souffle & Vitalité”, qui permet de travailler les trois niveaux de respiration sur une série de mouvements adaptés à chacun. Nous composons ensemble un rituel quotidien personnalisé à dérouler le matin pour stimuler sa vitalité ou le soir pour se détendre et préparer le sommeil.